Quelques faits sur les du cheval:

  • Les chevaux possèdent des dents hypsodontes. Cela signifie qu’il n’y a pas de grande différence entre la couronne et la racine. A l’opposé les dents son dites brachydontes comme chez les primates et la plupart des carnivores lorsqu’elles ont une forme très différente entre la couronne et la racine.
  • Chez les humains adultes, les dents ne poussent plus. Chez le cheval au contraire, c’est bien le cas : les dents continuent à pousser tout au long de la vie. Du fait de leur forte usure, les dents des herbivores gardent une longueur constante tout au long de la majeure partie de la vie. La situation change réellement lorsque la réserve dentaire est définitivement épuisée. La dent s’use toujours autant et elle est toujours poussée hors de l’alvéole mais il n’y a plus dent renouvelée. De ce fait,  et tout comme les éléphants, les vieux chevaux peuvent perdre leurs molaires et dans certains cas ne plus posséder que quelques chicots.
  • Le nombre de dents permanentes varie de 36 à 44.
  • Les entiers et les hongres ont généralement 4 crochets. Les juments ne possèdent que rarement ces dents (jument bréhaigne).
  • Les dents de loup peuvent être présentes chez les deux genres. Ce sont des molaires rudimentaires c-à-d qu’avec l’évolution, elles se sont transformées en de très petites dents sans réelle fonction.
  • Les dents des chevaux ne s’apposent pas non plus parfaitement les unes aux autres : la mâchoire supérieure est plus large que l’inférieure. Cela amène facilement à la formation de pointes acérées sur les arêtes des dents. Ces pointes sont appelées « pointes d’émail ou surdents ».

Qu’est-il possible de faire?

  • Élimination des pointes d’émail.
  • Correction des altérations des surfaces de mastication
  • Élimination des crochets rostraux et caudaux
  • Elimination des coiffes ou correction des anomalies de
  • Elimination des dents de loup et dents de cochon
  • Extraction orale de molaire sou d’incisives
  • Traitement des diastèmes et traitement des problèmes de périodonte
  • Traitement des fractures de la mâchoire
  • Traitement des malocclusions chez le poulain

Où un traitement peut-il avoir lieu?

La majorité des procédures peuvent être réalisées chez vous à l’écurie. En cas de procédure plus longue ou plus complexe, nous convenons pour le choix d’un lieu plus adapté.

Pour tous les traitements, il est nécessaire de disposer d’une connexion électrique,  d’eau propre et d’un endroit de travail sécuritaire. 

Saviez-vous?

Saviez-vous que la première cause de mortalité chez les éléphants adultes est la sous-nutrition associée à des problèmes dentaires ?

Les éléphants possèdent 6 molaires qui font éruption à différents âges. A force de manger de l’herbe dure et de l’écorce, ils s’usent complètement ces molaires jusqu’à ce qu’elles soient littéralement absentes. Une fois les dernières molaires usées (+/- 60 ans), il n’en repousse aucune nouvelle pour mastiquer. Les éléphants décèdent donc de sous-alimentation.

C’est probablement aussi la raison pour laquelle les cimetières d’éléphants existent. Les vieux éléphants recherchent tous les mêmes zones où ils trouvent de l’herbe tendre et des plantes aquatiques et ils meurent lorsque ces ressources sont épuisées ou qu’ils ne possèdent réellement plus aucune dent pour mâcher.

L’histoire est un peu équivalente chez le cheval même si la situation est un peu moins dramatique.

Les molaires du cheval apparaissent en bouche à différentes périodes tout comme pour les éléphants (éruption dentaire). A partir du moment où elles viennent en contact avec les molaires de la mâchoire opposée, elles commencent à s’user. Les molaires continuent à pousser en continu tout au long de la vie du cheval. En situation idéale, la vitesse de croissance égale la vitesse d’usure.